Mondes en décroissance, la revue portée par l'OPCD

Mondes en décroissance est la revue portée par l'Observatoire de la Post-Croissance et de la Décroissance (OPCD) auquel se sont joints différents laboratoires et institutions francophones

Mondes en décroissance est la revue est portée par l'Observatoire de la Post-Croissance et de la Décroissance (OPCD) auquel se sont joints différents laboratoires et institutions francophones. Son objectif principal est de publier des travaux scientifiques par et pour le monde académique et militant francophone, abordant les thèmes de la décroissance et de la post-croissance.

Son lancement coïncide avec deux anniversaires : les cinquante ans du rapport Meadows au Club de Rome et les vingt ans du Colloque Défaire le développement, refaire le monde. C'est autour de ces deux marqueurs du paysage post-croissant et décroissant, que se constitue ce numéro 0 qui sortira en décembre 2022.

Un numéro de lancement donc, pour une revue qui compte...

  • Être un espace de publication académique pour de jeunes chercheur∙ses mais aussi des chercheur∙ses chevronné∙es 
  • Publier des travaux rédigés par des membres d'associations ou collectifs impliqués dans les questions post-croissantes et décroissantes
  • Rassembler des publications francophones
  • Editer des notes de synthèse sur les livres qui paraissent, effectuer une revue critique 
  • Proposer des traductions inédites de textes en langues étrangères
  • Rééditer des textes déjà parus mais qui méritent d'être encore diffusés 
  • Faire paraître des notes d'humeur en rapport avec des controverses scientifiques ou des débats d'actualité
  • Apporter des points de vue extérieurs sur la décroissance, ou qui en interrogent les contours

Une revue scientifique, avec comité de lecture international

Nous proposons une revue scientifique par et pour des chercheurs et chercheuses du monde académique de toutes disciplines ainsi que par et pour des personnes actrices sociales. Sont scientifiques, les travaux qui s'appuient sur des méthodes et des théories, validées par des pairs. Ainsi, chaque contribution à vocation scientifique est d'abord soumise au comité de rédaction qui, si acceptation, l'alloue ensuite à deux personnes du comité scientifique. Les articles soumis sont évalués en double aveugle :  deux personnes académiques pour un contenu dont l'autorat est académique, une personne académique et une personne actrice sociale pour un contenu dont l'autorat est non académique. 

Mais qu'entendons-nous par post-croissance et décroissance ?

Par post-croissance, nous entendons les différents futurs possibles qui viennent après l'époque de la croissance. La post-croissance place la vie en société (et tout ce qui contribue à son maintien et son épanouissement) à l'intérieur des limites planétaires. Elle remet en cause l'accumulation de valeur ajoutée (PIB) et la poursuite de la croissance économique sous toutes ses formes. Par décroissance, nous entendons une réduction de la production et de la consommation, planifiée démocratiquement, pour retrouver une empreinte écologique soutenable, pour réduire les inégalités, pour améliorer la qualité de vie.